Archives par étiquette : Sécurité

Sécurité d’abord….OUI au Gripen

Le 18 mai 2014, nous voterons sur la loi relative à la création du fonds d’acquisition du Gripen. Cette loi règle le financement de l’achat de 22 nouveaux avions de combat de type Gripen E comprenant également les accessoires, l’armement et l’infrastructure. Les avions suédois doivent remplacer 54 Tiger F-5 dépassés et dont l’arrêt de l’utilisation est imminent. Chaque année durant dix ans, 300 millions de francs seront versés dans un fonds spécial destiné à cet achat. L’argent émanera du budget ordinaire de l’Armée et ne constitue dès lors pas une dépense supplémentaire.

Continuer la lecture

A jouer avec les allumettes on finit par se brûler

Lors de la session de Printemps et dans le cadre du débat sur le remplacement du Tiger F-5, le Conseil des Etats a donné un spectacle qui s’apparente plus à la comédie italienne avec ses bouffons et ses masques qu’à un débat digne de la chambre des cantons. Au-delà de la forme il y a le fond. A ce titre il semble bien qu’il s’est levé un vent antimilitariste dans l’une des plus hautes instances législatives du pays. L’histoire jugera sur le long terme si la stratégie du pourrissement choisie par certains parlementaires constitue une plus value pour la sécurité des habitants de ce pays. A titre personnel j’en doute et avoue mon plus grand scepticisme face à une telle incurie.

Continuer la lecture

Résolution adoptée par l’AD 2012

Le Conseil fédéral et le parlement sont responsables de la sécurité du pays dont les réalités ne s’arrêtent pas à des considérations purement financières et se planifient à 10 ou 15 ans. Ils doivent retrouver de la cohérence dans l’approche sécuritaire. La Société suisse des officiers demande la fin du démantèlement de la sécurité collective et surtout de l’armée. Le Conseil fédéral et le parlement doivent mettre à disposition des femmes et des hommes qui composent notre armée de milice les moyens écessaires pour assurer leurs missions. Il en va de leur sécurité et de leur crédibilité. Il en va aussi de l’avenir de notre armée, de notre indépendance et de notre liberté. La Société suisse des officiers continuera à s’engager dans ce sens. Continuer la lecture