Archives de catégorie : Communiqués

Communiqué de presse. La SSO exige la priorité pour le budget militaire – Pas de vente de chars Leopard

Berne, le 31 janvier 2023
La Société Suisse des Officiers (SSO) est très inquiète des coupes opérées par le Conseil fédéral dans les dépenses de défense. L’armée a besoin de toute urgence et dans les meilleurs délais des moyens financiers décidés l’année dernière par le Parlement pour remplir la mission qui lui a été confiée. La SSO s’oppose fermement à ces adaptations budgétaires incompréhensibles et attend des corrections claires en faveur de l’armée.

Continuer la lecture

La promotion de la paix par l’ONU en des temps difficiles

Colonel Dominik Knill, président SSO. ASMZ-édition 01-2023

La promotion militaire de la paix mandatée par l’ONU est confrontée à de grands défis. Le retour à la Realpolitik, que l’on croyait autrefois morte, ne défie pas seulement l’ordre sécuritaire occidental basé sur des règles et des valeurs, mais le menace directement. Les violations du droit international et des droits de l’homme rendent de plus en plus difficile la mise en œuvre des missions militaires de paix.

Continuer la lecture

SSO Communiqué de presse. Regroupement du service civil (SC) et de la protection civile (PC) : la Société Suisse des Officiers (SSO) en prend acte avec satisfaction.

Berne, le 2 novembre 2022
La Société Suisse des Officiers s’engage pour une armée de milice forte et crédible. Elle exige de la politique que les instruments de sécurité que sont l’armée et la protection civile soient alimentés en priorité et en suffisance. Elle prend connaissance avec une grande satisfaction du fait que la Commission de la politique de sécurité du Conseil national (CPS-N), suite à sa séance du 2 novembre 2022, souhaite mettre en œuvre le plus rapidement possible la fusion entre le service civil (SC) et la protection civile (PC).

La motion prévoit la création d’une organisation supérieure au sein du Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS), dans le but de mettre à disposition des ressources et de coordonner les interventions des deux prestataires de services. Cette fusion doit également permettre de réduire les départs de l’armée vers le service civil.

La SSO préfère le modèle du service de sécurité obligatoire. Dans ce modèle, les hommes sont astreints au service militaire, les femmes effectuent un service volontaire et le service civil (SC) et la protection civile (PC) sont fusionnés. Une journée d’information obligatoire pour les femmes tend vers l’égalité face au service militaire.

Nous voulons tous la paix, mais laquelle ?

Colonel Dominik Knill, président SSO. ASMZ-édition 11-2022

S’il est vrai qu’il y a plus de perceptions que de vérités et que le rapport à la vérité est censé être une première victime de la guerre, alors les deux s’appliquent à la guerre en Ukraine. Ce n’est pas pour rien que Carl von Clausewitz parlait du brouillard de la guerre. Il est peu probable que celui-ci se dissipe à court terme, à moins que la guerre ne soit mûre pour une paix négociée.

Continuer la lecture

Celui qui se défend est honoré. Celui qui se cache se fait cracher dessus.

Colonel Dominik Knill, président SSO. ASMZ-édition 10-2022

Deux parties en conflit ont demandé conseil à un sage érudit. Celui-ci écouta l’une des parties, réfléchit et dit : « Vous avez raison ». Même chose pour l’autre partie : « Vous avez raison ». Le disciple se tourna alors vers le savant : « Vous ne pouvez tout de même pas donner raison aux deux parties ». Celui-ci répondit : « Et vous aussi, vous avez raison ».

Continuer la lecture

Air2030 – Message sur l’initiative populaire « Contre le F-35 (stop F-35) » d’ici la session d’hiver

Berne, 24.08.2022 – Lors de sa séance du 24 août 2022, le DDPS a informé le Conseil fédéral de l’état actuel de la procédure et de la suite à donner à l’initiative populaire « Contre le F-35 (stop F-35) ». Le DDPS élaborera le message pour le soumettre au Conseil fédéral dans les meilleurs délais. Le calendrier demandé par les initiateurs et initiatrices, à savoir l’organisation d’une votation populaire avant l’expiration de la validité des offres en mars 2023, n’est pas réalisable. Le message doit être transmis au Parlement d’ici la session d’hiver. Un retard dans l’acquisition du F-35A aurait de graves conséquences sur la sécurité de la Suisse.

Continuer la lecture

Communiqué de presse de la SSO sur le dépôt de l’initiative populaire « Stop F-35 »

Berne, le 16 août 2022

La Société Suisse des Officiers (SSO) prend acte du fait que l’alliance gauche-verte, sous la direction du Groupe pour une Suisse sans Armée (GSsA), a déposé le 16.8.2022 l’initiative populaire « Stop F-35 ». Le 27.9.2020, les citoyens ont approuvé, bien que de justesse, le crédit-cadre pour de nouveaux avions de combat. Les manœuvres du comité d’initiative sont irresponsables et difficilement justifiables vis-à-vis de la population consciente de l’importance de la sécurité. Ils justifient leur action par l’application du droit démocratique. Ce faisant, ils veulent empêcher la Suisse de se doter d’une force aérienne moderne et efficace. L’initiative « Stop F-35 » doit être clairement rejetée. Tout ce qui est légal n’est pas forcément légitime.

Continuer la lecture

« Ne fais pas confiance à quelqu’un qui n’a jamais pris parti » Gottfried Keller (1819 – 1890)

Colonel Dominik Knill, président SSO. ASMZ-édition 7-2022

La neutralité suisse est armée, permanente et choisie. Certains milieux considèrent la défense de ces valeurs comme de la faiblesse et du parasitisme. Le Conseil fédéral est confronté à l’incompréhension. Les actions de la Suisse sont observées par d’autres Etats avec plus d’attention que nous ne le pensons généralement. La neutralité et les exportations d’armes suscitent des débats houleux et controversés au sein des conseils nationaux et de la population.

Continuer la lecture

Le monde n’est pas chauffé

Colonel Dominik Knill, président SSO. ASMZ-édition 6-2022

La neutralité de la Suisse est reconnue au niveau international. Cependant, la guerre en Ukraine remet en question l’ordre international et surtout européen existant en matière de sécurité. Face à la guerre d’agression menée par la Russie, la tentation est grande dans certains milieux politiques de se laisser entraîner à livrer des armes à l’Ukraine. L’excès de zèle et la précipitation n’ont pas leur place, surtout dans la situation actuelle. La politique de neutralité suisse est dynamique et permet déjà une marge de manœuvre.

Continuer la lecture

La SSO prend position

Colonel Dominik Knill, président SSO. ASMZ-édition 5-2022

« La violence n’est jamais une solution ». Vraiment ? C’est justement l’utilisation du monopole de la violence qui peut être d’une importance existentielle pour les États-nations. Notre société post-héroïque n’a pas pu empêcher la guerre en Ukraine, alors que l’héroïsme peut nous toucher au point le plus sensible: Il nous fait prendre conscience de nos propres insuffisances.

Continuer la lecture