Communiqué de presse de la SSO sur le dépôt de l’initiative populaire « Stop F-35 »

Berne, le 16 août 2022

La Société Suisse des Officiers (SSO) prend acte du fait que l’alliance gauche-verte, sous la direction du Groupe pour une Suisse sans Armée (GSsA), a déposé le 16.8.2022 l’initiative populaire « Stop F-35 ». Le 27.9.2020, les citoyens ont approuvé, bien que de justesse, le crédit-cadre pour de nouveaux avions de combat. Les manœuvres du comité d’initiative sont irresponsables et difficilement justifiables vis-à-vis de la population consciente de l’importance de la sécurité. Ils justifient leur action par l’application du droit démocratique. Ce faisant, ils veulent empêcher la Suisse de se doter d’une force aérienne moderne et efficace. L’initiative « Stop F-35 » doit être clairement rejetée. Tout ce qui est légal n’est pas forcément légitime.

La SSO condamne fermement les violations flagrantes des droits de l’homme et du droit international dans la guerre en Ukraine. De telles attaques globales contre un ordre de paix libéral et des sociétés de valeurs par une politique de pouvoir de plus en plus autoritaire, mettent en danger la sécurité, la démocratie et la liberté en Suisse et en Europe.

La SSO exige du Parlement et du Conseil fédéral des décisions rapides et claires, afin que le contrat d’achat de 36 F-35A puisse être signé de manière contraignante avant l’expiration de l’offre fin mars 2023. Si, à une date ultérieure, l’initiative populaire devait être soumise au vote, la SSO la combattra de manière conséquente et déterminée. La SSO s’engage pour une armée de milice forte et crédible. Celle-ci doit être bien équipée, alimentée et instruite.

 

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.