Newsletter Oui-Campagne Air2030

Les préparatifs en vue de la campagne pour l’acquisition de nouveaux avions de combat (dont le nom devra encore être défini lors d’une prochaine séance) progressent rapidement. Via cette newsletter, nous tenons à vous faire un point de situation de la campagne et à vous informer sur les étapes à venir. Au cours des prochains mois, vous recevrez régulièrement une newsletter afin de vous tenir informés de l’avancement de la campagne.

Lancement de la campagne

  • Début janvier, le GSsA a lancé le référendum contre l’acquisition de nouveaux avions de combat. L’alliance pour le OUI à de nouveaux avions de combat (dont le nom définitif sera décidé lors d’une prochaine séance), a réagi au moyen d’un communiqué de presse. Simultanément, nous avons mis en ligne un site internet, encore rudimentaire, sur lequel nous relayons en continu des articles de presse relatifs à la campagne www.sicherheit-ja.ch et www.securite-oui.ch.
  • Nous avons ouvert plusieurs comptes sur les réseaux sociaux et avons commencé à constituer une communauté.
  • Afin de disposer de plusieurs canaux de diffusion d’information, nous avons d’ores et déjà créé le groupe Facebook « Officiers responsables de la sécurité » https://www.facebook.com/Officiers.responsables.de.la.securite/ et https://www.facebook.com/Offiziere.fuer.die.Sicherheit/.
  • Il s’agit, à présent, de maintenir une forte activité sur les réseaux sociaux, afin de ne pas laisser le champ libre à nos adversaires. Nous répondrons également au dépôt des signatures par le biais d’un communiqué de presse. Aussi, nous vous invitons à utiliser vos réseaux et canaux respectifs afin d’accroître, parmi vos connaissances et contacts, la prise de conscience de l’urgence qu’il y a à acquérir de nouveaux avions de combat.

Organisation de la campagne
Les décisions stratégiques de la campagne en faveur de l’acquisition de nouveaux avions de combat sont prises par la coprésidence et le comité directeur de l’alliance. Elle est présidée par le conseiller aux États Thierry Burkart (PLR AG) qui est également président de l’Association pour une Suisse sûre (VSS). Les documents et les décisions sont préparés par un groupe de travail selon le rythme des réunions du comité directeur. Les activités du groupe de travail sont coordonnées par le PLR.Les Libéraux-Radicaux ; toutes les organisations pouvant contribuer efficacement à la campagne (UDC, PDC, Vert’libéraux, industries, Union patronale suisse, Aerosuisse, Société suisse des officiers (SSO), AVIA – Société des officiers des Forces aériennes, Fédération sportive suisse de tir) sont représentées dans ce groupe.

Coordination en Suisse romande
Un comité directeur spécifique à la Suisse romande est en cours de formation. Celui-ci a pour but de tenir compte des sensibilités romandes pour la campagne et de coordonner les activités de campagne en Suisse romande. Ce comité est présidé par la conseillère nationale Jacqueline de Quattro (PLR VD), qui a déjà établi de nombreux contacts dans les cantons. Son secrétariat sera assuré par le PLR Suisse (Fanny Noghero et Baptiste Rochat).

Analyse de la situation, stratégie et mesures
Les orientations stratégiques et opérationnelles de la campagne ont été définies au cours des réunions tenues entre 2019 et 2020. Le comité directeur, la coprésidence et le groupe de travail sont opérationnels. Une analyse de la situation a été réalisée et un budget de campagne approximatif a été établi. L’étape suivante consiste à élaborer la stratégie ainsi que le plan d’action et à effectuer les réservations nécessaires. Un comité politique est mis sur pied en parallèle.

Régionalisation : organisations servant de bases d’appui
Les organisations servant de bases d’appui sont responsables de la mise sur pied de comités cantonaux et de la coordination de tous les acteurs locaux. La création de comités cantonaux avance bien. La moitié des cantons de Suisse, soit 13, ont déjà une base d’appui. L’attribution de ces bases doit avancer rapidement. Il est important que les comités cantonaux réunissent rapidement tous les acteurs alliés et commencent à travailler. Leurs tâches sont les suivantes :

  • Interlocuteur et coordination cantonale : 
    • Servir d’interlocuteur pour la direction nationale de la campagne et recevoir les dernières informations relatives à la campagne ;
    • Organiser des séances de coordination avec tous les partenaires de l’alliance cantonale et les informer régulièrement sur la campagne ;
    • Tenir à jour une liste générale des mesures prévues dans le canton par les partenaires de l’alliance (p. ex. lorsque la Société des officiers fribourgeois organise une table ronde ou que l’UDC Vaud informe ses membres par courrier) ;
    • Servir de point de contact prioritaire pour les autres questions des partenaires de l’alliance cantonale.
  • Création d’un comité cantonal : recruter au moins 30 personnes dans le canton concerné pour former un comité cantonal de campagne ;
  • Stands d’information : organiser au moins cinq campagnes de distribution de flyers ;
  • Affichage sauvage : organiser l’affichage sauvage ;
  • Relation avec les médias :
    • Attirer l’attention de la direction nationale de la campagne sur les événements cantonaux d’importance nationale ;
    • Servir de point de contact prioritaire pour les demandes de renseignements des médias et les diriger vers les partenaires et les référents de l’alliance ;
    • Organiser, dans la mesure du possible, une conférence de presse cantonale et éditer au moins un communiqué de presse sans couleur partisane ;
    • Mettre sur pied, dans la mesure du possible, une table ronde cantonale en vue du vote ;
    • Mettre à disposition des courriers des lecteurs aux membres du comité ; ils seront fournis par le comité national ;
    • Organiser, avant le week-end de votation, l’envoi de courriels de mobilisation aux différents partenaires de l’alliance ; le texte sera fourni par le comité national ;
    • Assurer les activités des partenaires de l’alliance sur les réseaux sociaux (ex. réactions aux déclarations trompeuses des opposants).

Code de conduite
Les activités du comité directeur de la campagne, du groupe de travail et de leurs membres exigent intégrité et indépendance de la part de tous. Toute perception extérieure de partialité ou d’intérêt unilatéral en faveur d’une société ayant un intérêt direct ou indirect dans l’acquisition de nouveaux avions de combat ou du nouveau système de défense sol-air peut compromettre le succès de la campagne ; aucun écart ne sera toléré. Ces dernières semaines, un code de conduite contraignant a donc été élaboré pour garantir cette intégrité.

Argumentaire
Une première série d’argumentaires est en cours d’élaboration et sera disponible début mars.

Charte graphique
Nous commençons dès à présent le travail sur les documents de la campagne (DE/FR/IT) tels que les dépliants de campagne, les présentations, les FAQ et de nombreux éléments graphiques ou vidéos. Plusieurs agences de communication visuelle ont été invitées à assister à une présentation de la campagne à venir et travaillent actuellement à l’élaboration de projets. Le choix de la charte graphique sera effectué à la fin du mois de mars. Les modèles d’affiches et d’annonces seront prêts à la mi-avril.

Site Internet
Un site internet, encore rudimentaire, a été mis en place pour fournir les informations les plus importantes sur la campagne (www.sicherheit-ja.ch et www.securite-oui.ch). Un nouveau site internet aux couleurs de la campagne sera mis en place dès que l’agence de communication visuelle sera choisie. Tous les documents (argumentaires, dépliants, présentations) pourront être téléchargés à partir du mois de juin. D’ici là, la distribution des documents se fera de façon décentralisée, via les organisations nationales.

N’hésitez pas à nous contacter
Nous vous soutenons volontiers dans la rédaction de vos documents. Nous tenons également à votre disposition des modèles de courriers des lecteurs que vous pouvez commander auprès de schuler@fdp.ch.

Annoncer les apparitions
Nous vous sommes reconnaissants d’attirer l’attention de vos réseaux de contacts respectifs sur le vote à venir, de sensibiliser et d’informer :

  • Rédigez ou recopiez une recommandation et communiquez-la activement ;
  • Publiez vos propres articles ;
  • Mentionnez le vote à venir dans vos bulletins d’information et invitez vos correspondants à participer activement à la campagne. Signalez-nous directement les personnes désireuses de s’engager.

Nous vous remercions par avance de votre engagement !

Thierry Burkart conseiller aux États
Président du comité directeur

 

 

 

Marcel Schuler
Responsable du groupe de travail

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.