Arrêté de planification Air2030: bon – Finances, offsets, moment: critiquables !

Communiqué de presse

Berne, le 16 mai 2019 – La Société suisse des officiers (SSO) salue la décision du Conseil fédéral de faire avancer le programme d’acquisition d’un nouvel avion de combat (NKF) sur la base d’un arrêté de planification. La SSO se montre par contre sceptique quant à la pertinence de fixer le montant maximal à 6 milliards de francs pour les avions de combat, de réduire le volume des affaires compensatoires (offsets) à 60% et d’attendre jusqu’au début septembre 2019 le projet d’arrêté de planification.

CHF 6 milliards pour les avions de combat et 60% d’offsets : deux limites critiquables
À l’instar de Claude Nicollier, la SSO considère que la décision de limiter l’arrêté de planification aux seuls avions de combat est une bonne option. Néanmoins, la SSO estime non optimale la décision de fixer le volume financier à 6 milliards au maximum. Cela restreint inutilement et à un stade précoce la marge de manœuvre du Conseil fédéral et du Parlement. À moins d’opter d’emblée pour la solution bon marché, les 6 milliards prévus ne permettent pas d’acquérir les 40 avions de combat recommandés par Claude Nicollier. Par ailleurs une telle limite risque de favoriser une discussion sur le type préjudiciable au projet. Avec seulement 6 milliards de francs, nous ne disposerons au final que d’une force aérienne limitée, car avec moins de 40 avions de combat il ne sera pas possible de garantir la sauvegarde de la souveraineté sur notre espace aérien dans la durée, en particulier si le Conseil fédéral devait décider, en cas de tensions internationales accrues, de limiter l’usage de tout ou partie de notre espace aérien (police aérienne renforcée).

Les 2 milliards de francs restants prévus pour l’acquisition en parallèle, via un programme d’armement, d’un nouveau système de défense sol-air (DSA) à longue portée confirment les réserves émises par la SSO quant à une séparation financière aussi claire entre le NKF et la DSA avant d’avoir parachevé leurs évaluations respectives. Par ailleurs, la SSO se montre critique sur la décision du Conseil fédéral de réduire à 60% le volume des affaires compensatoires. La SSO continue de considérer le 100% d’offsets comme une option importante et tournée vers l’avenir pour la base technologique et industrielle de défense de la Suisse.

Proposition de la SSO concernant l’enveloppe financière des avions de combat
La SSO propose au Conseil fédéral d’assouplir le cadre financier du nouvel avion de combat afin d’assurer un plafond variable jusqu’à concurrence de 7 milliards de francs, et de le mentionner dans le projet d’arrêté de planification. Le Conseil fédéral conserverait ainsi le plus longtemps possible sa liberté d’action quant au nombre final d’avions de combat. Par ailleurs, la SSO demande que le DDPS soumette le projet d’arrêté de planification au Conseil fédéral au début juillet 2019 déjà, et non au début septembre.

Modernisation des forces terrestres : une option 2 acceptable
Les grands systèmes d’armes actuels des troupes au sol (chars de grenadiers, obusiers blindés, véhicules d’exploration et chars de combat) atteindront tous leur fin d’utilisation vers 2030. Pour la SSO, il est essentiel que ces systèmes soient remplacés et développés en terme de capacités. La SSO salue sur le fond la décision du Conseil fédéral de privilégier l’option 2 – basée sur l’image du conflit hybride – pour un volume d’acquisitions pouvant s’élever jusqu’à 6 milliards de francs. Ce montant semble cohérent avec celui accordé au renouvellement des moyens de protection de l’espace aérien. Néanmoins, l’option 3 ne devrait pour le moment pas être rejetée, mais conservée au titre d’alternative possible.

1 réflexion sur « Arrêté de planification Air2030: bon – Finances, offsets, moment: critiquables ! »

  1. Ping : Government performs fighter jet U-turn - Expat Guide to Switzerland | Expatica

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.