Air2030 : une bonne solution, opportune et pouvant réunir une majorité politique

Communiqué de presse

Berne, le 2 mai 2019. – La Société suisse des officiers (SSO) a pris connaissance avec grand intérêt des trois rapports complémentaires commandés par la Conseillère fédérale Viola Amherd concernant le programme Air2030. Au niveau politique, Air2030 se présente comme une bonne solution, opportune et pouvant réunir une majorité.

Rapports complémentaires solides
L’analyse faite dans le rapport sur la situation de la menace indique à juste titre que la priorité doit être accordée à la protection de notre espace aérien et qu’il y a un besoin élevé d’agir en terme d’acquisitions.

Sur la base de ses considérations politiques, la SSO se félicite également de la recommandation pertinente de Claude Nicollier de prévoir un nouvel arrêté de planification soumis à référendum, et ne portant que sur l’acquisition de nouveaux avions de combat (NKF) et plus sur la défense sol-air (DSA). En revanche, l’option 2 qu’il préconise – acquisition d’une quarantaine d’avions de combat modernes – ne correspond qu’à la variante minimale exigée par la SSO.
Il est important de respecter le calendrier défini, avec un éventuel référendum à l’automne 2020 au plus tard.

Par contre, la SSO n’est pas d’accord avec l’évaluation de Kurt Grüter selon laquelle l’obligation de compenser devrait être inférieure à 100%. Au contraire, la SSO continue de considérer le 100% d’affaires compensatoires comme une option importante et tournée vers l’avenir pour la base industrielle suisse de défense.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.