Le développement de l’armée franchi une étape décisive

Le Conseil national assure les conditions cadres pour une politique de sécurité crédible, apte à faire face aux réalités du monde moderne. Grâce aux corrections apportées au message du fédéral pour le développement de l’armée (DEVA), le Conseil national renforce l’armée de milice et lui assure les moyens pour faire face aux enjeux sécuritaires actuels et futurs. 

Le Conseil national a confirmé avec une majorité très claire les décisions du Conseil des Etats, tout y ajoutant certains éléments essentiels, tels qu’un financement cohérent avec les prestations attendues ou encore un nombre de cours de répétition compatible avec les besoins d’une armée de milice. En outre il renforce la «raison d’être» de l’armée – la préservation des capacités de la défense – avec les 100’000 militaires, le cadre financière de CHF 20 Mrd pour quatre ans, les trois brigades « robustes »des forces terrestres. Il a également décidé de valider une structure cohérente et adaptée aux besoins. Une structure fondée sur les composantes qui sont : l’instruction l’engagement et le support.

La Société Suisse des Officiers (SSO) constate que ses propositions ont été prises en compte et acceptées par le Conseil national comme l’avait d’ailleurs fait préalablement le Conseil des Etats. La SSO est convaincu que l’armée a besoin rapidement de ce développement pour résoudre les lacunes des précédentes réformes de l’armée à la fin. Le président de la SSO, Br Denis Froidevaux, salue donc la décision et sa clarté: « Le Parlement ayant apporté les corrections nécessaires au message du Conseil fédéral, le DEVA est placé sur une très bonne trajectoire pour améliorer et développer notre armée. Les décisions prises et les moyens attribués sont politiquement et financièrement viables. Ainsi nous pourrons construire l’armée dont on a besoin et non l’armée dont on a envie. »

La SSO attend maintenant que le Conseil des Etats supprime ses divergences – il est fondamental de pouvoir démarrer la mis en œuvre dès 2018.

» Communiqué de presse du 02 décembre 2015

Pour questions:
Br Denis Froidevaux, président, +41 79 214 14 22
Col EMG Marcus B. Graf, vice-président, +41 79 670 86 16
Maj Daniel Slongo, secrétaire général, +41 79 658 69 47

Leave a Reply