2014, une année au goût de bouchon, et 2015 ?

Denis FroidevauxAprès une année 2013 d’une rare intensité pour la SSO et ses sections, avec un succès historique contre l’initiative sur la suppression de l’obligation de servir, 2014 laissera un goût amer goût de bouchon en bouche.

Contribution de Br Denis Froidevaux, Président SSO

D’abord la grave défaite sur le référendum contre le financement d’un nouvel avion de combat aura été un grave échec…échec politique, échec de communication, échec du système dans son ensemble. Pourtant une fois encore notre engagement (la SSO dans son ensemble) aura été exemplaire pour ne pas dire héroïque. Que ce soit dans le terrain dans la recherche de fonds, dans la présence médiatique, dans les débats publics, etc. Respect à vous tous miliciens et professionnels qui vous êtes engagés sans compter pour tenter de convaincre, sans succès, le peuple de la nécessité de conserver la cohérence de notre armée. Respect à l’AVIA et à son Président pour son engagement hors normes dans ce contexte. Nous, la SSO, avons fait le job. D’autres devraient se poser la question si nous ne voulons pas revivre un tel échec.

DEVA prend le cap
S’est ajouté à cela le processus lié au projet WEA. Là encore la SSO s’est fortement impliquée, d’abord dans le Beirat, les think thank, les groupes spécifiques. Puis au travers de son ressort qui a fourni un travail de qualité. Pour arriver à une prise de position claire, on peut, on doit faire DEVA moyennant d’importantes adaptations ! A l’issue du traitement par la SIK SR il semblerait que la trajectoire du projet soit adaptée pour aller dans le bon sens…le nôtre. A suivre avec une attention particulière concernant le maintien du cœur de compétences de la défense au sens moderne du terme et sur la sécurité du financement de notre armée. La politique d’austérité imposée dans le domaine de la défense doit cesser. Il faut redonner les moyens pour que nos soldats soient à même de remplir leurs missions, et que leur sécurité soit assurée. A ce titre 5 mia par année constitue un minimum acceptable mais pas moins.

Structure consolidée
Au niveau des affaires internes de la SSO les efforts visant la consolidation des nouvelles structures de gestion se poursuivent. Le secrétariat général a fait ses preuves, le rythme de conduite fixé porte ses fruits, subsiste le financement à long terme de notre société. Il faudra trouver de nouvelles sources de financement d’ici 2 à 3 ans.

J’aimerai ici remercier chaque membre du comité, le vice Président en tête, les présidents de sections pour leur inlassable engagement. Sans vous rien ne serait possible. Je souhaite à chacun de belles fêtes de fin d’année dans la paix et la sérénité et formule mes meilleurs vœux pour l’année 2015 à vous et à vos proches.

Leave a Reply