Les dépenses militaires mondiales – tendance à la hausse

Deux études publiées récemment – l’un du think tank (laboratoire d’idées) américain de l’Institut international d’études stratégiques (IISS) et l’autre de l’Institut britannique IHS Jane’s Aerospace, Defence & Security – montrent que les dépenses militaires mondiales annuelles ont de nouveau augmenté (après une longue période) de 0,6 pour cent de 1’538 milliards de dollars à 1’547 milliards.
Contribution de Lt Col Stefano Coduri, Vice-président SSO 

Selon l’étude de l’IISS, les États-Unis sont en tête avec leurs dépenses militaires 600 milliards de dollars, suivi par la Chine (112 milliards), la Russie (68 milliards), l’Arabie saoudite (60 milliards), le Royaume-Uni, la France (57 milliards), l’Allemagne (44 milliards) et l’Inde (36 milliards).

L’Arabie saoudite est avancée à la quatrième place dans la rencontre internationale avec ses dépenses militaires d’un montant augmenté de 60 milliards de dollars, et est même avant le Royaume-Uni. Cette montée est symbolique car elle manifeste la tendance à l’augmentation des dépenses de défense et militaire en Asie, au Moyen- et Proche-Orient et dans le Pacifique à titre de comparaison à l’Europe.

Washington mène le classement avec une grande marge avant Pékin et Moscou. Toutefois, un changement d’orientation se dessine. S’il y était encore 42 pour cent des dépenses militaires mondiales émis par les Etats-Unis en 2010, jusque maintenant, trois ans plus tard, le nombre est réduit à 37 pour cent. Cette tendance continuera qu’en vue du retrait des troupes américaines d’Afghanistan en 2014, probablement 33 pour cent du budget militaire mondial sera disputé des États-Unis.

L’étude de l’IISS montre que 8 des 15 pays qui ont augmenté leurs dépenses militaires proviennent de la région Asie / Pacifique.

Dans la course aux armements en Asie, les dépenses militaires de la Chine sera officiellement atteindre 148 milliards de dollars en 2014 et ils devraient augmenter à 159 milliards jusque 2015. Corée du Sud pousse vers l’avant dans le «Top Ten» des pays qui dépensent le plus pour la défense militaire, et Tokyo renforcera sa position dans l’Extrême-Orient. Au Moyen-Orient, les pays comme l’Arabie saoudite et l’Oman ont accru leurs budgets militaires au cours des trois dernières années de plus de 30 pour cent.

Aussi la Russie a des plans ambitieux, comme troisième plus grande puissance dans le monde en matière de dépenses militaires: la Russie veut augmenter son budget annuel de la défense au cours des trois prochaines années d’un bond de 44 pour cent à 196 milliards de dollars en 2016.

Les dépenses de défense augmentant en partie massivement dans le monde entier – un signal d’alerte qui nous donne à réfléchir en Europe et en Suisse.

Leave a Reply