La SSO applaudit la décision du Conseil national

Le Conseil national a adopté la motion de sa commission de politique de sécurité demandant la réalisation conséquente de l’arrêté fédéral du 29 septembre 2011 concernant le rapport sur l’Armée et un plafond financier de 5 milliards qui garantit l’équilibre entre les prestations attendues et les moyens disponibles.

Le Conseil national demande du Conseil fédéral de réaliser sans concession l’arrêt fédéral du 29 septembre 2011, et de fixer notamment le plafond des dépenses annuelles de l’Armée à 5 milliards.

Cette revendication correspond à la position de la Société suisse des officiers SSO qui insiste depuis 2011 pour un financement de l’armée de 5 milliards et un effectif de 100‘000 hommes. Avec ce plafond annuel l’Armée est capable à répondre aux défis actuels et futurs et à maintenir le soutien au profit des cantons et de la population dans les délais requis, avec des moyens adéquats et robustes pendant une durée prolongée.

Le brigadier Denis Froidevaux, président de la SSO, est satisfait de la décision. « En approuvant cette motion, le Conseil national alloue à la sécurité du pays et à la politique de sécurité une position importante et adéquate. L’Armée est le pilier central de l’architecture sécuritaire de la Suisse et la seule réserve stratégique dans la main de la confédération et des cantons. Les soldats et les cadres ont droit à un équipement apte à l’engagement et une formation complète afin de préserver leur sécurité. Les 5 milliards sont entièrement justifiés. »

Leave a Reply