Ca suffit!

La Société suisse des officiers (SSO) réagit avec indignation et incompréhension à la décision du Conseil fédéral de réduire le budget de l’armée de 100 millions dans le cadre du programme de consolidation et de réexamen destâches 2014. En effet, il y a à peine 5 mois, le Conseil fédéral a fixé un catalogue de prestations avec un effectif de 100‘000 hommes et déjà plafonné le budget de l’armée à 4.7 Mia (inclus la part Gripen), modifiant ainsi les conditions cadres posées par le Parlement. Faut-il rappeler au gouvernement que les militaires sont astreints au service et qu’ils aient de ce fait droit à une instruction adéquate et à un équipement suffisant ?

Le Conseil fédéral fait des économies au détriment de la milice et des cantons avec notamment pour conséquence de cette politique désastreuse la fermeture de places d’armes et d’aérodromes. La politique de sécurité du Conseil fédéral manque de cohérence, mettant ainsi à mal sa crédibilité et dénotant par là-même une attitude négligente sur le sujet. De plus, par cette décision, le Conseil fédéral fait fi des efforts fournis par l’armée en matière budgétaire, efforts qui ont permis la restitution de plus de 900 mio sur les trois dernières années.

La SSO lance un appel insistant au parlement fédéral afin qu’il refuse catégoriquement la politique sécuritaire du Conseil fédéral, dirigée uniquement par les finances. Il a un an que les chambres ont décidé de fixer l’effectif à 100‘000 ho et le budget pour l’armée a 5 Mia. Cette exigence est à maintenir impérativement.

Pour de plus amples informations 
Br Denis Froidevaux, Präsident SOG, 079 214 14 22

Leave a Reply